LOUPS

Loups fréquente les studios depuis des années, elle observe, écoute et collectionne dans ses carnets le monde qui l’entoure. Avec ce premier EP, articulé autour de 4 titres très différents, elle se dévoile sans fard. Pianiste de formation, elle a troqué sans hésiter les claviers contre la basse et dévoile ici un premier disque aux influences très rock. En en confiant la réalisation à Pamela Hute, Loups voyage entre les années 80 et 90 ; on y croise des riffs de guitares nerveux, des claviers entêtants, et des caisses claires explosives. Sans doute évoque la fraicheur des grands espaces, on y respire le grand air marin, et la mélancolie, mais cela ne dure pas. La frénésie de la ville reprend, avec Vancouver, hymne urbain, à la basse synthétique et répétitive, comme le souvenir brumeux d’un dancefloor abîmé. Assez nous force à reprendre notre souffle, pour quelques minutes d’introspection, enveloppés dans un tremolo languissant. Puis enfin, Rayures, qui s’aventure sur d’autres terres, comme une promesse pour la suite. On y retrouve le boomerang de Gainsbourg, mêlé à la mélodie scandée d’une voix assurée, comme un hymne cabossé. Loups pose ici une première pierre, et semble prête à s’aventurer sans complexe dans la grande jungle de la pop française.

Debut EP 'Rayures'- Due mid May, 2019

© 2019 • My Dear Recordings • Paris, FR
TwitterFacebookInstagramSoundcloudYoutube